Canon paragrêle de Buisante

15 septembre 2016 Aucun Commentaire Patrimoine Michele

La lutte contre la grêle au début du xxème siècle à Buisante.

Le Beaujolais avait la réputation d’être le vignoble le plus grêlé de France , d’où l’existance de « sociétés de défense contre la grêle « .

Une association est crée à Pommiers en 1901 : « La société de défense contre la grêle, à l’aide de détonateurs d’artillerie ».

Il existe un plan des 29 stations de tir , daté de 1903.

buisante

Le canon paragrêle de Buisante en est un vestige.

canon-a-grele-19e

Il se présente comme un tube évasé que l’on devait diriger vers un nuage de grêle : la charge de poudre, par sa déflagration, ébranlait les couches d’air, ce qui devait empêcher les chutes de grêle ou les résoudre en pluie. La société disparaît avec la guerre de 1914 et remplacée par un syndicat en 1931.

La société de défense contre la grêle se nommait de manière plus amusante « artilleurs agricoles ».

Voici le menu d’un de leur banquet annuel :

Galantine à la grêle

Rosbif à la défensive

Lièvre des bois d’Alix

Petits pois sauce mitraille

Dinde la Gabane

Brochet de la galoche

Pièce montée…d’artillerie

Dessert

Vins au canon

 

Vous pouvez aussi allez nos article sur les croix: http://pomerium.net/croix-a-pommiers/

 

Etiquette

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

71bf138345d3cb0338971e9b0a2a5cf9))))))